POEME II


Ô Tristesse...

Las, ma tristesse est si grande,
Mon désespoir si immense.
Notre douce correspondance,
Si agréable, si belle...
Est-elle à tout jamais terminée?

Las, je sens mon coeur pleuré,
Mon âme priée pour que rien ne s'achève.
Je ne peux y croire, y penser,
Est-ce donc fini?

Mon mal est grand,
Mais je sens, je sais,
Que rien n'est perdu.
Je crois en notre amitié,
Je crois en nous.

Ainsi s'achève nos vacances,
Dans le désespoir et la mélancolie.
Et pourtant, au fond de moi,
Je sais que rien n'est fini...


Petite explication :

Fait à l'occasion de la rentrée scolaire de l'année 2000-2001 (Seconde), j'ai fait ce poème juste pour rire... (c'est pas sérieux je sais!). J'explique en détail, moi et Camille, on s'envoyait souvent des emails pour passer le temps (on s'amuse comme on peut!). Et c'est pour cela, que les vacances étants fini, je dédie ce poème à notre incroyable et très intime correspondance qui ne pourrait survivre au lycée puisqu'on se voit là-bas! Donc plus besoin de s'envoyer des emails!

Texte transmis à Camille en même temps que le poème :

Voilà, voila! Bon c'est fait en dix minutes parce que je n'ai pas eu beaucoup de temps! J'espère que ce n'est pas trop bête mais bon j'ai vraiment été sincère!

Vive le roi, vive la reine et surtout vive nous!

Bonne rentrée bébé! (c'est la dernière fois que je te le dis... des vacances!!!)

Haplo, le poète.

PS : je sais, je sais, ça rime pas trop mais bon, on va pas en faire un fromage!

NOTE : Certains m'ayant fait remarqué que quand on fait des poèmes à une jeune fille qui de plus est belle, ce n'est jamais sans aucune intention. Et bien je leur répond franchement, moi et Camille, IL N'Y A RIEN ENTRE NOUS sinon une belle amitié. Et pour les petits curieux, s'il est vrai que j'admire son formidable caractère et sa délicieuse malice, je ne suis pas amoureux de son physique! (je serais fou selon mes camarades de la gente masculine...) Est-ce suffisant ou dois-je en rajouter?

C'était une réponse publique (pourquoi cacher la vérité?) pour VanStuff, Yaniss et Totof (1 fille, 2 garçons) qui m'ont tous les 3 posés les questions suivantes (en gros) : "dis-moi Haplo, tu ne serais pas en amoureux de Camille? Tu l'as draguerais pas par hasard avec tes poèmes mielleux? C'est pour quand le mariage?"...

J'ai été sincère et je n'hésiterais pas à publier toutes questions de votre part pour preuve de bonne volonté et d'honnêté! (pour les petits attentifs, je n'ai pas répondu à la dernière question... mais entre nous est-ce vraiment nécessaire?)